Fondation de l’Hôpital St. Michael

  • Le Walter and Maria Schroeder BRAIN&HEART Centre est un pôle unique au Canada, accueillant les meilleurs spécialistes mondiaux du cerveau et du cœur.

    Photo : Fondation de l’Hôpital St. Michael

  • Le Centre BARLO MS est un centre multiservices dont la mission est de stopper l’évolution de la sclérose en plaques.

    Photo : Fondation de l’Hôpital St. Michael

  • La nouvelle Unité de soins intensifs néonatals de l’Hôpital s’inspirera du modèle FiCare (Family Integrated Care), la norme mondiale en matière de soins.

    Photo : Fondation de l’Hôpital St. Michael

  • La Peter Gilgan Patient Care Tower est l’un des établissements de santé les plus avancés sur le plan technologique.

    Photo : Fondation de l’Hôpital St. Michael

EN CHIFFRES

Plus de 240 000 patients sont soignés à l’hôpital chaque année par plus de 6 000 professionnels dévoués et avec l’aide de plus de 550 bénévoles

Plus d'1 million de visites à l'hôpital

Les 24 cliniciens-chercheurs du MAP exercent leur pratique dans les domaines de la médecine familiale, de la médecine interne, des soins infirmiers, de la pédiatrie et de la psychiatrie

Les 96 projets en cours au MAP ont pour but de répondre aux défis de santé de la population urbaine partout au Canada

Un centre de recherche et de soins d’envergure internationale

Depuis son ouverture en 1892, l’Hôpital St. Michael est reconnu pour la compassion avec laquelle on y prodigue des soins, peu importe qui vous êtes et d’où vous venez. L’hôpital tire en effet ses racines dans le centre-ville de Toronto, à prendre soin des pauvres et des malades.

De nos jours, l’Hôpital St. Michael est un centre de recherche et de soins d’envergure internationale et un leader mondial dans les domaines de la neurochirurgie, des problèmes cardiaques complexes, de la sclérose en plaques, de la greffe de rein, du VIH/Sida, de l’ophtalmologie, du diabète, de la fibrose kystique et de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les soins de santé. À l’Institut de connaissances Li Ka Shing et au Centre Keenan de science biomédicale de l’Hôpital plus de 1 000 chercheurs, scientifiques, techniciens et étudiants collaborent afin que ce que l’on considérait jadis comme inimaginable soit désormais possible, par exemple freiner l’évolution de la sclérose en plaques, développer une « boîte noire » pour améliorer la sécurité des interventions chirurgicales, avoir une influence sur les politiques de santé visant les personnes marginalisées, modifier les protocoles de traitement nationaux et vaincre la COVID-19.

Les médecins, chirurgiens, scientifiques et autres membres du personnel de l’Hôpital St. Michael s’attaquent sans relâche à certains des défis mondiaux les plus difficiles en matière de santé et ils ne négligent aucun effort pour trouver des solutions à des problèmes médicaux jugés jusqu’ici insurmontables. Fidèles aux traditions de l’hôpital, ils se font les défenseurs de ceux dont la santé est compromise à cause de leurs conditions de vie. Rien ne les arrête dans leur quête pour offrir aux patients de partout les soins qu’ils méritent.

Le Centre MAP pour des solutions aux problèmes de santé urbaine

Le Centre MAP pour des solutions aux problèmes de santé urbaine de l’Hôpital St. Michael est un centre de recherche de renommée mondiale. Ses scientifiques trouvent de nouvelles façons – souvent novatrices – de réduire les effets négatifs de la pauvreté sur la santé urbaine complexe grâce à leur approche globale en matière de recherche et l’application de solutions sur le terrain. Le MAP change la façon dont le monde interprète les effets des inégalités sociales sur la santé dans les villes canadiennes.

Les scientifiques du MAP ont fait des avancées remarquables dans différents domaines, qu’il s’agisse de trouver des solutions à l’itinérance chronique, de ralentir l’usage pandémique des opiacées, d’intervenir rapidement auprès des enfants à risque ou d’améliorer la santé des Autochtones.

En réponse à la campagne de 25 millions de $ du MAP visant à s’attaquer aux causes profondes des problèmes de santé urbaine, Power Corporation a décidé de s’impliquer. Comme le souligne son premier vice-président Paul Genest, « les grandes villes comme Toronto font face à des défis complexes en matière de santé urbaine. Les scientifiques du MAP s’attaquent à ces problèmes urgents en développant des partenariats communautaires novateurs et des politiques durables. L’Hôpital St. Michael est l’exemple même des soins communautaires prodigués avec compassion et Power Corporation est fière de soutenir son travail d’avant-garde. »

Lili Litwin, présidente de la Fondation de l’Hôpital St. Michael affirme pour sa part : « Ce don nous a permis de réagir rapidement à des situations comme la pandémie de COVID-19. Il nous a aussi permis de voir grand et de créer le Solutions for Healthy Cities Symposium, grâce auquel notre recherche s’étend maintenant à l’ensemble du Canada. »

 

«
Ce don nous a permis de réagir rapidement à des situations comme la pandémie de COVID-19. Il nous a aussi permis de voir grand et de créer le Solutions for Healthy Cities Symposium, grâce auquel notre recherche s’étend maintenant à l’ensemble du Canada.
»
Lili Litwin
Présidente de la Fondation
Hôpital St. Michael

Vidéos

Voir les vidéos de la Fondation de l’Hôpital
St. Michael (en anglais seulement)