Fonds de développement de l’ÉTS

  • Les travaux de recherche de pointe dirigés par Jacques de Guise, une sommité dans le domaine de l’ingénierie biomédicale, permettent tant aux athlètes de haut niveau qu’aux patients de profiter des toutes dernières innovations du domaine, facilitant ainsi une réhabilitation à la hauteur des défis qu’ils ont à relever.

    Photo : ÉTS

  • L’ÉTS vise 30 % d’ingénieures diplômées de son école d’ici 2030.

    Photo : ÉTS

  • L’ÉTS est idéalement située au cœur du Quartier de l’Innovation de Montréal.

    Photo : ÉTS

  • Lan ETS est un club étudiant qui organise le « Lan Party », la plus grande fête de la côte Est de l’Amérique du Nord. Chaque année, plus de 2 000 joueurs participent à plusieurs tournois pour tenter leur chance de remporter plus de 40 000 $ en prix.

    Photo : ÉTS

EN CHIFFRES

L'ÉTS forme 25 % de tous les ingénieurs québécois et se classe au 2e rang au Canada pour le nombre de diplômes en génie décernés au 1er cycle

Le taux de placement des finissants avoisine le 100 %

+ 70 % des activités de recherche sont menées en collaboration avec l’industrie

100 % des cours de génie incluent des activités pratiques

Chaque année, 4 000 stages rémunérés sont réalisés dans 1 000 entreprises

L'excellence en ingénierie au coeur de Montréal

L’École de technologie supérieure (ÉTS) a été fondée en 1974 dans le but de répondre au besoin pressant se faisant sentir dans l’industrie d’avoir des ingénieurs possédant des connaissances pratiques. Depuis sa création, l’ÉTS poursuit sa mission, qui consiste à offrir une formation universitaire et à mener des travaux de recherche de pointe en génie appliqué et en technologie, tout en contribuant au développement technologique et économique du Québec.

L’École est en mesure de poursuivre ses activités grâce à l’aide financière qu’elle reçoit du Fonds de développement de l’ÉTS. Ce fonds lui permet de maintenir son haut niveau d’excellence grâce à l’appui financier et matériel d’un vaste réseau de donateurs qui ont à cœur de soutenir la prochaine génération d’ingénieurs et de participer au développement économique à long terme du Québec. 

Des études en génie axées sur les besoins de l’industrie

Depuis 40 ans, l’ÉTS répond aux besoins du secteur industriel en formant des ingénieurs qui possèdent non seulement un solide enseignement théorique, mais aussi des connaissances appliquées que seule la pratique peut enseigner.

Pour ce faire, l’École a développé un partenariat unique avec les petites, moyennes et grandes entreprises de partout au Québec. La perspective unique qui résulte de ces relations privilégiées permet à l’ÉTS de concevoir des programmes grâce auxquels les étudiants acquièrent des connaissances et une expertise pratiques, utiles et reconnues par les entreprises, et dont ils auront besoin pour réussir tout au long de leur carrière.

L’importante contribution des étudiants et du corps enseignant de l’ÉTS au progrès scientifique et au développement de la productivité et de la compétitivité du Québec illustre l’impact positif de ces partenariats. Chaque année, l’ÉTS travaille avec plus de 1 200 entreprises qui offrent à ses étudiants des stages et confient à ses professeurs des mandats de développement d’applications industrielles. Plus de 60 % des activités de recherche proviennent directement de l’industrie ou sont liées à des projets réalisés conjointement avec des entreprises.

Un catalyseur pour l’innovation

Grâce à son engagement à collaborer étroitement avec ses partenaires industriels, l’ÉTS est en mesure de favoriser l’innovation et la recherche. En fournissant aux entreprises une expertise, de l’équipement et des infrastructures de recherche de pointe, l’ÉTS est un acteur clé dans la mise en place de technologies novatrices pour des projets de toute taille.

Axée sur huit domaines prioritaires de recherche et de formation, dont l’aérospatiale, l’énergie, l’environnement, les soins de santé et les technologies de communication, l’ÉTS est bien outillée pour répondre aux nouveaux développements importants touchant ces champs de connaissance en croissance. Année après année, plus de 200 entreprises confient à l’ÉTS des mandats de développement d’applications industrielles novatrices et de transfert technologique. L’ÉTS offre également aux entreprises la possibilité de louer des espaces dans son Carrefour d’innovation INGO, situé sur le campus de l’École. Les entreprises peuvent y bénéficier de toutes les installations de recherche et de l’expertise des professeurs et chercheurs de l’ÉTS en matière de développement d’innovations technologiques.

L’entrepreneuriat : au cœur de la mission de l’ÉTS

En 1996, l’École de technologie supérieure a fondé CENTECH, son incubateur de startups technologiques. Depuis, plus de 500 entreprises en démarrage ont profité des services d’accompagnement et des ressources matérielles et financières essentielles au démarrage d’entreprises viables. CENTECH, qui a été agrandi en 2018, accueille de 90 à 120 entreprises par année dans le cadre de ses différents programmes (Accélération, Propulsion, Collision).

Puisque le Québec continue de se positionner comme un centre majeur d’innovation à l’échelle internationale, l’ÉTS jouera un rôle de plus en plus important dans notre économie locale et sur la scène internationale en aidant le milieu industriel à recruter des professionnels bien formés et de profiter de la recherche de pointe.

« L’ÉTS souscrit à l’objectif d’Ingénieurs Canada et vise à augmenter la représentation des femmes ingénieures d’ici 2030 à 30 % », souligne Suzanne Bélanger, directrice du service du Fonds de développement et des relations avec les diplômés. « L’initiative ‘‘Femmes de Génie’’, propulsée par Power Corporation, permettra à des étudiantes au parcours exceptionnel d’être soutenues pendant leurs études ».

«
L’ÉTS souscrit à l’objectif d’Ingénieurs Canada et vise à augmenter la représentation des femmes ingénieures d’ici 2030 à 30 %.
»
Suzanne Bélanger
Directrice du service du Fonds de développement
et des relations avec les diplômés
École de technologie supérieure

Vidéos

Voir la vidéo de l'École de technologie supérieure.