Fondation communautaire Eenou-Eeyou (Fondation crie)

  • Des étudiants de Nemaska, au Québec, collaborent dans le cadre du projet du conseil scolaire cri Mik’w Chiyam intitulé « Uusdaadaouw: Let’s Build ». Ce projet favorise l’expression artistique et les capacités de leadership.

    Photo : Fondation communautaire Eenou-Eeyou

  • Les étudiants de Chisasibi, au Québec, apprennent comment construire un canot d’écorce de bouleau.

    Photo : Fondation communautaire Eenou-Eeyou

  • Camp de jour d’été à Wemindji, au Québec.

    Photo : Fondation communautaire Eenou-Eeyou

  • Institut culturel cri Aanischaaukamikw à Oujé-Bougoumou, au Québec.

    Photo : Fondation communautaire Eenou-Eeyou

  • Une enseignante crie travaille avec des élèves de l’école primaire de Oujé-Bougoumou, au Québec.

    Photo : Fondation communautaire Eenou-Eeyou

  • Cet homme montre le travail minutieux nécessaire afin de créer une oie grâce à des aiguilles de mélèze, illustrant ainsi la nécessaire transmission culturelle des compétences liées au travail qui doit se faire d’une génération à l’autre.

    Photo : Fondation communautaire Eenou-Eeyou

  • Événement s’étant déroulé en février 2020 à la Maison des régions de Montréal afin de célébrer la nouvelle entente « Grande Alliance » et de mettre de l’avant la Fondation communautaire Eenou-Eeyou.

    Photo : Fondation communautaire Eenou-Eeyou

EN CHIFFRES

Les collectivités Eenou-Eeyou se composent de 20 000 Eeyou et Eenou qui vivent dans 10 communautés établies sur les côtes et à l’intérieur des terres sur un territoire d’environ 400 000 km2 dans le centre-nord du Québec

La première campagne de financement de la Fondation Eenou-Eeyou a pour objectif de recueillir 40 millions de $

Inspirer un changement positif au sein des communautés cries

La Fondation communautaire Eenou-Eeyou (Fondation crie) est un organisme sans but lucratif qui se consacre à la santé, au développement social et à la prospérité des Cris établis dans la région de la Baie-James depuis quelque 7 000 ans. De nos jours, environ 20 000 Cris vivent dans dix collectivités réparties sur un territoire de 400 000 kilomètres carrés dans le centre-nord du Québec, soit le cinquième de la superficie totale de la province. Ils se désignent comme Eeyou (Cris de la côte) et Eenou (Cris de l’intérieur), ce qui signifie simplement « le peuple ». Ils nomment leur territoire Eeyou Istchee, ce qui signifie simplement « la terre du peuple ».

Soutenir le développement social et culturel

Les collectivités cries ont fait preuve d’une extraordinaire résilience au cours des siècles. Après l’arrivée des Européens, au 17e siècle, les Cris ont peu à peu perdu la propriété de leurs terres, de leurs droits et de leurs ressources.

L’intervention des Cris dans le projet hydroélectrique de la Baie James, au milieu des années 1970, constitua cependant un point tournant. Ces discussions ont alors donné aux Eenou et aux Eeyou un plus grand contrôle sur leur destinée et ont pavé la voie pour de futurs accords visant à leur redonner leur autonomie et à renforcer leurs communautés.

Depuis la signature historique de la Convention de la Baie James et du Nord québécois en 1975, les Cris d’Eeyou Istchee ont progressivement renforcé leur indépendance et leur auto-détermination. L’entente de La Paix des Braves, signée en 2002, a marqué le début d’une ère nouvelle dans les relations entre le Québec et les Cris, assurant à ces derniers une plus grande autonomie et favorisant un développement économique bénéfique pour l’Eeyou Itschee et les régions avoisinantes. Un nouveau partenariat de grande envergure a été établi au début de 2020 : la Grande Alliance jette les bases d’une forme unique de collaboration entre la nation crie et le gouvernement du Québec pour en vue de réaliser un plan visant à prolonger le réseau de transport et les infrastructures énergétiques dans le Nord du Québec.

Ces collectivités cries gèrent elles-mêmes leurs systèmes d’éducation et de santé et elles procurent à leurs membres des services essentiels adaptés à leurs pratiques culturelles sur l’ensemble d’Eeyou Istchee. Cependant, malgré les progrès réalisés, les Eenou et les Eeyou doivent encore faire face à des défis nombreux que ne connaissent pas les collectivités du Sud du Canada. Leurs besoins sont grands et les enjeux auxquels sont confrontées les collectivités d’Eeyou Istchee sont pressants.

La Fondation communautaire Eenou-Eeyou, gérée par un conseil d’administration composé d’éminents leaders cris des domaines des affaires, de la culture et de la fonction publique, a pour mission d’établir des partenariats avec des entreprises, des fondations et des gouvernements dans le cadre d’une approche philanthropique tenant compte des valeurs et des traditions cries. La Fondation travaille avec le Gouvernement de la nation crie et d’autres intervenants cris afin de soutenir des initiatives importantes aux plans social et culturel.

La Fondation communautaire Eenou-Eeyou a lancé récemment sa première campagne de financement, dont l’objectif est d’amasser 40 millions de $, afin d’assurer aux enfants et aux jeunes Cris un meilleur avenir en préservant et en promouvant la culture et les traditions cries puis en développant des collectivités cries en santé, fortes et prospères sur le territoire Eeyou Istchee. À la fois source d’engagement et d’inspiration, la Fondation veut aider à améliorer la vie dans les communautés cries et offrir à leurs membres de meilleures conditions de logement, d’éducation et de soins de santé, contribuant ainsi à leur prospérité et leur vitalité.

 « La Fondation communautaire Eenou-Eeyou est un outil important pour notre peuple, puisqu’elle génère un soutien philanthropique pour nos familles, nos collectivités et nos institutions, et ouvre la voie à d’importantes initiatives », affirme Tina Petawabano, la présidente de la Fondation. La Fondation bâtit un secteur caritatif dynamique sur le territoire Eeyou Istchee et elle fournit à notre peuple une occasion de s’engager dans des activités philanthropiques. »

Comme le souligne Paul Desmarais, jr, président du conseil de Power Corporation, « les collectivités Eenou-Eeyou occupent leur territoire depuis des siècles avec une philosophie, un respect et un sens des responsabilités que nous devrions prendre en exemple. Nous sommes heureux de soutenir les projets d’avenir de la Fondation axés sur la jeunesse. »

«
« Les collectivités Eenou-Eeyou occupent leur territoire depuis des siècles avec une philosophie, un respect et un sens des responsabilités que nous devrions prendre en exemple. Nous sommes heureux de soutenir les projets d’avenir de la Fondation axés sur la jeunesse.
»
Paul Desmarais, jr
Président du conseil
Power Corporation

Vidéos

Voir la vidéo de la Fondation communautaire Eenou-Eeyou (en anglais seulement)